28/02/2008

LA FUMETERRE

La fumeterre

 

En me promenant, mi-février, j’ai été très étonné de voir dans les fossés longeant ma promenade des fumeterres en fleurs. La fumeterre fleurit normalement vers les mois de mars-avril jusqu'au milieu de l'été.

La fumeterre fait partie des Fumariacées, plantes herbacées à rhizomes, des régions tempérées, contenant un latex. La fumeterre pousse dans les champs, les terrains vagues, les décombres et sur les bords des chemins.

 fum80201
 

Histoire

Son nom signifierait fumée de terre et serait dû au fait que le jus de la plante fait pleurer les yeux, comme la fumée ; d’où on lui a aussi donné le nom d’Herbe à la Veuve. Le nom usuel de fumeterre est attesté au début du XIIIe siècle sous la forme fumus terrae. D’autres noms : Pied de Géline, fleur de terre, pisse-sang, soupauvin, persil du pigeon ou herbe à la jaunisse.

 

Description

La fumeterre est une plante annuelle, à tige molle et glabre. Les feuilles sont gris-vert, multipennées, avec des lobes lancéolés. Les fleurs poussent en épis (de 6 à 20 fleurs par épi selon les espèces). D'une taille d'environ 1 cm, parfois moins, elles sont tubulaires, bilabiées et munies d'un éperon. Leur couleur varie du blanc au rose plus ou moins sombre, avec des taches pourpres à leur extrémité. Le fruit est une capsule ne renfermant qu'une graine.

 

Son côté médicinal

On lui a reconnu de tous temps de nombreuses vertus :

-         dépurative

-         purgative

-         antianémique

-         tonique

-         diurétique

Le fait qu’elle soigne le foie et notamment la jaunisse, les migraineux lui ont aussi trouvé des vertus apaisantes.

Son action sur les tissus cutanés est incontestable ; que ce soit les dermatoses, eczéma, acné, furoncle, prurit ou urticaire.

 

Utilisation

Usage interne

Attention !!

La fumeterre a des vertus différentes en fonction de la durée de prise de la tisane.

Prise en cure, la tisane de fumeterre a une action tonifiante les 8 premiers jours, puis elle devient calmante et la 3ème semaine, elle aurait une action somnifère. Cette qualité pourrait servir lors d’une cure de printemps.

L’ennui, c’est qu’à long terme ou à forte dose la fumeterre peut provoquer des ennuis :

- l’hémolyse c'est-à-dire une destruction des globules rouges libérant l'hémoglobine dans le plasma sanguin.

- une action amaigrissante qui à terme peut provoquer une anémie.

- le vin, l’alcool, le fer sous toutes ses formes et les tanins sont incompatibles avec les composants chimiques de la fumeterre.

On utilise toute la plante sauf la racine.

Etant donné les précautions d’usage ci-avant, les doses sont réduites par rapport aux doses habituelles des autres tisanes. Le maximum est de 3 gr de fumeterre par litre d’eau bouillante et par jour.

 

Usage externe

Pour toutes les lésions cutanées, eczéma, dartres ou acné, mais aussi des cas arthrites tamponner les endroits atteints pendant 2 à 3 minutes avec une solution chaude de fumeterre.

Mettre 60 gr de fumeterre dans ¼ de litre d’eau et faire bouillir 5 minutes, puis laisser encore infuser 10 minutes et filtrer.

Micha

 

18:50 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

01/02/2008

Une Autre Plante d'Hiver : La Bruyère

La Bruyère

 

Son nom botanique est Calluna vulgaris. Ce petit arbrisseau très esthétique est aussi une plante médicinale.

Elle forme de belles platebandes colorées tout l’hiver.

Sous sa forme sauvage, elle croît dans les landes sèches, dans les bois et forêts.

8012703a

De nombreuses variétés non médicinales fleurissent en toutes saisons, les fleurs allant du blanc, rose, violet, jusqu'au rouge, se trouvent facilement en jardinerie et même dans les grandes surfaces. En choisissant soigneusement ses cultivars, on peut avoir des bruyères en fleurs toute l’année.

 

Du point de vue médicinal, ce sont les sommités fleuries que l’on utilise, feuilles et fleurs.

La bruyère est la plante des affections de la peau. Elle traite les dartres, les rougeurs et les taches de rousseur.

Mais ses propriétés diurétiques et antiseptiques font utiliser la bruyère pour traiter : inflammation rénale, cystites, lithiases urinaires, diarrhées et la goutte. On peut lui adjoindre en quantité égale du romarin.

 BRUYERE_WEB
 

En usage interne :

Une cuillère à soupe de sommités fleuries de bruyère par litre d’eau froide ou ½ cuillère à soupe de bruyère et ½  d’épines de romarin.

Amener doucement à ébullition, infuser ¼ d’heure.

Boire 3 tasses en dehors des repas.

 

En usage externe :

Essentiellement pour les traitements cutanés, massage à l’huile de bruyère.

Pour fabriquer votre huile de fleurs de bruyère

Couvrir 100 g de fleurs de bruyère avec 250 g d'huile d'olive vierge.

Faire macérer quinze jours. 

Filtrer, presser le jus.

Mettre en flacon.

Jadis, on a utilisé la bruyère en place du houblon dans la fabrication de bières. De nos jours, son emploi a été règlementé car les feuilles de calluna vulgaris concentrées contiennent des substances hallucinogènes toxiques.

 Micha 

16:18 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |