28/04/2008

La CELLULITE

A l'approche des vacances Cool 

La cellulite est un amas de lipides sous la peau.

Les amas en excès se retrouvent souvent autour des hanches, sur les fesses et les cuisses. Surprise

90 % des femmes sont touchées par cette "affection" disgracieuse qui intervient dès la puberté, contre 2% des hommes. Sur un sujet non obèse, le tissu adipeux est composé de 20 à 30 milliards d'adipocytes, ce nombre peut être multiplié par 10 et même plus quand l’obésité s’installe.

Les cures d’amaigrissement ne diminuent jamais le nombre des adipocytes créés. On en diminue le volume de stockage, mais au moindre écart, ces petites cellules se regorgent immédiatement.

Chez la femme, le tissu adipeux représente de 20 à 25 % de la masse totale tandis que chez l'homme, elle varie de 15 à 20 %.

La cellulite tire son nom de la forme en petites cellules (de quelques millimètres de côté) que prennent les amas graisseux quand ils sont nombreux. Cet ensemble de petites boules appelés capitons donnent un aspect  grumeleux à la peau et on parle alors de "peau d'orange".

Indépendamment des causes hormonales qui favorisent son apparition, la cellulite résulte à la fois d’un stockage de graisse dans les cellules graisseuses de l’hypoderme et d’une rétention d’eau tout autour, ces capitons sont nos réserves d'énergie. Ils stockent les lipides jusqu’à un volume cellulaire critique situé entre 70 et 120 μm. Le nombre d’adipocytes est normalement constitué à l’âge de 15 ans, mais au-delà des 20 milliards, ne pouvant plus stocker de graisses, nos fonctions cérébrales déclenchent la formation de nouvelles cellules de stockage. Plus les adipocytes grossissent, plus les enveloppes qui les contiennent se déforment et durcissent. Elles deviennent de véritables barrières empêchant toute élimination. Ce processus s’auto-entretient du fait du ralentissement de la circulation sanguine et lymphatique, entraînant une stagnation des déchets métaboliques.

Il y a trois types de cellulite :

- Aqueuse, par la rétention d'eau, se situant le plus souvent sur les mollets ou les chevilles,

- Adipeuse (graisseuse), à cause d'une alimentation trop riche, se situant au niveau de la culotte de cheval,

- Fibreuse, due à un durcissement du collagène, douloureuse au pincement, situées au niveau des genoux et des cuisses.

La propension à « faire de la cellulite » est liée à différents facteurs isolés ou combinés :

- génétique : certaines personnes en auront beaucoup en mangeant peu, d'autres peu en mangeant beaucoup ;

- hormonal : rétention d'eau liée à une hyper œstrogène apparaissant souvent à la ménopause ;

- vasculaire : insuffisance veineuse des membres inférieures ;

- mauvaise hygiène de vie : sédentarité (manque d'exercice), alimentation laissant à désirer.

 Comment se débarrasser de la cellulite ?

Pour éliminer les capitons seul la chirurgie est réellement opérante. Il est important de se faire conseiller par son médecin traitant avant d’envisager cette solution.

Différentes solutions permettent de cesser de fabriquer la cellulite :

- revoir son mode d'alimentation et éviter le grignotage ;

- augmenter son activité physique (natation, marche à pied, vélo) ;

- massage avec des pommades à base de caféine. Attention de ne pas cumuler avec la prise de quantité importante de thé ou de café.

- le yoga favorise, par des étirements, des respirations et le fonctionnement musculaire, un massage naturel. Ce sont essentiellement des exercices du bassin tant en flexion qu’en torsion.

- le yoga peut être complété par du massage « palper-rouler » manuel ou par des appareils électromécaniques. La technique est simple et consiste à pincer un pli de peau et à le faire rouler entre les doigts, toujours du bas vers le haut.

-boire beaucoup à la suite de ces massages aide à l'élimination des toxines et à l'évacuation des graisses délogées. Une tisane de reine des prés et de mauve est toute indiquée.

micha

 

17:54 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |