17/07/2008

Le NOYER

Le Noyer (Juglans regia)

Histoire :

Originaire du Sud-Est  Européen et d’Asie cet arbre majestueux s’est parfaitement acclimaté dans nos régions. On le retrouve sur de nombreuses tapisseries persanes.

Son nom botanique “Juglans”, contraction de jovis-glans en  latin veut dire « gland de Jupiter ». Les romains consacrèrent cet arbre à Jupiter.

8071526

Le nom grec de la noix, karuon, provient du mot kara qui signifie tête, par analogie entre la forme des hémisphères du cerveau et du cerneau de la noix.

De l’arbre au fruit :

Qu’il s’agisse de l’arbre ou de ses fruits, comme le chantait Georges Brassens, tout est bon chez elle, y a rien à jeter, sur l'île déserte il faut tout emporter ... on pourrait appliquer ces paroles à la noix.

Le principal mode de reproduction du noyer est la dissémination du fruit par les oiseaux principalement les grands corvidés pies, corneilles, choucas … qui en sont très friands et qui les enterrent afin qu’au moment de la germination, la coque s’ouvre et présente ainsi un met de choix bourré de minéraux et de vitamines. Je suis toujours très étonné que les pies retrouvent les endroits où elles les ont enterrées.

Le noyer est monoïque c'est-à-dire que chaque arbre porte à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles. Les fleurs mâles se trouvent sur les rameaux de l’année en cours et se transforment en chatons. Les fleurs femelles en épis donnent les fruits.

Le noyer est de la classe des dycotylédones, c’est à dire qu’il possède une racine très importante principale pourvue de nombreuses racines secondaires. Quand on vous dit d’un meuble qu’il est fabriqué en « bois de ronce », il s’agit de la racine du noyer appelée « ronce de noyer ».

Ce sont principalement les feuilles du noyer qui servent en phytothérapie.

Généralement, on classe la tisane parmi les plantes dépuratives, mais les applications sont nettement plus nombreuses.

Si le bouleau est l’arbre de cure du printemps, le noyer est l’arbre de cure de l’été.

Commençons par la feuille fraîche :

-         Vin tonique : pesez 50 g de feuilles, les laver, laissez égoutter et déchirez à la main les feuilles en menus morceaux. Déposez dans un pot à stériliser d’un litre et couvrir avec un vin blanc moelleux. Laissez macérer dans un endroit frais durant 8 jours puis filtrez en exprimant les feuilles. Un verre à liqueur à prendre en apéritif d’un repas.

-         On peut se frotter les parties exposées de peau avec des feuilles fraîches de noyer, c’est un excellent répulsif pour les insectes et éviter ainsi les piqûres.

-         Lors de crises d’arthrite, de gouttes ou d’arthrose, l’application locale de feuilles fraîches calme la douleur, mais n’est pas un traitement.

-         Des feuilles placées dans la litière des animaux domestiques les protègent de tiques et puces. De même, si au cours des vacances, si votre literie était habitée par des puces, mettre des feuilles de noyer dans des essuies de bain dans vos draps.

-         Un bouquet de feuilles de noyer mis sur la table éloigne également les mouches et autres volatiles qui désireraient partager votre repas.

Les infusions et les décoctions :

Petit rappel, l’infusion s’obtient en versant dans un récipient non métallique, l’eau bouillante sur la quantité requise de plante. Couvrir et laisser en contact 10 minutes. Filtrer avec une passette à mailles plastiques. Evitez tout contact de la tisane avec des métaux, utilisez des cuillères également en plastique.

Pour la décoction, on verse de l’eau froide dans un récipient non métallique sur la quantité requise de plantes. On couvre, on porte à ébullition puis on laisse bouillir à petit feu durant 20 minutes. Filtrer et exprimer.

 noyerfeuil01

La cueillette des feuilles se pratique au cours du mois juillet. On les fait sécher sous abri mais au soleil.

Pour les tisanes, ce sont donc les feuilles séchées que l’on écrase ; soit entre ses doigts pour la consommation familiale, soit au pilon non métallique pour les pro’s.

La feuille est composée de 5 à 9 folioles suivant les espèces.

noyfoliol01

Pour préparer une infusion, on utilise de 3 à 5g de folioles séchées par litre d’eau à boire en 3 fois en dehors des repas.

Afin de savoir la cueillette de feuilles à effectuer, il faut savoir qu’une feuille de 7 folioles débarrassée de sa tige centrale pèse environ 5g et ces 7 folioles séchées pèsent 0,5g.

Votre tisane exige donc de déplumer votre arbre d’une dizaine de feuilles !!!

 

Les bienfaits du noyer

Usage interne :

En phytothérapie, on classe le noyer principalement dans les dépuratifs. Donc pour purifier l’organisme.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous considérons le noyer comme cure d’été.

Mais en plus la feuille de noyer est un tonique, donc il y a lieu d’éviter de prendre cette tisane fin d’après-midi ou en soirée si on désire passer une nuit paisible. On l’utilise dans les cas d’anorexie et de rachitisme.

L’infusion de feuilles de noyer fait baisser le taux de sucre sanguin, donc à tendance antidiabétique.

C’est aussi un antiseptique, régénérateur des tissus et est d’une grande efficacité contre toutes affections de la peau.

Antitranspirante, elle régule l’action des glandes sudoripares et limite ainsi tant les sueurs chez la femme que la transpiration excessive chez l’homme.

C’est aussi un excellent digestif, dans les cas de ballonnement, atonie digestive, régurgitation fréquente, constipation…

Les voies pulmonaires ne sont pas oubliées de même que les rhumatismes.

En part égale avec la sauge, la feuille de noyer est emménagogue, donc déconseillée aux femmes enceintes.

En usage externe :

A la bonne saison, c’est de préférence la décoction de feuilles fraîches qui sera utilisée.

Les bains de feuilles de noyer sont une véritable jouvence pour la peau. Il faut écraser 100g de feuilles fraîches pour 1 litre d’eau, puis en faire une décoction (voir ci-avant). Filtrer et mélanger à l’eau du bain.

La décoction peut être utilisée pure comme cataplasme sur des eczémas, dartre, prurit, ampoules, engelures. Laisser activer ¼ d’heure puis rincer à l’eau tiède.

La décoction diluée 4 fois, peut être utilisée pour le rinçage des cheveux bruns foncés ou noir. C’est un tonifiant des cheveux mais aussi des cils et sourcils. Attention pour les blondes, des reflets indésirables pourrait se produire !!!!

 

ATTENTION : ne jamais utiliser de solutions concentrées sur les muqueuses.

 On peut cumuler bains et infusions.

 8071527

 

Non, ce n’est pas Pâques, ce n’est pas un œuf, mais une noix à chute précoce.

La noix est mature en automne et il a fallu pas mal d’imagination à nos ancêtres pour pouvoir profiter de ce fruit super protégé, dont l’amande comestible est appelée “cerneau”.

Mais bien avant sa maturité, au mois de juillet, alors que le fruit est encore tendre, on peut déjà faire une cueillette et fabriquer un apéritif tonique.

A prendre avec modération, c’est un médicament !!

Le mérite de cet apéro, est que d’une part, il est stomachique (tapisse l’estomac) ce qui en été avec les crudités est favorable et d’autre part, il participe au bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

Pour préparer l’apéro, il faut s’y prendre une semaine à l’avance.

Se procurer une bouteille de bon vin blanc sec.

Cueillir 200g de noix fraîches. Une noix pesant entre 12 et 15g, il en faut donc une quinzaine.

Utilisez un bocal à stériliser d’un litre.

Broyez les noix, pour ce faire j’utilise le casse noix.

 noix03

Faire macérer dans le vin blanc pendant 5 jours les 200g de noix fraîches.

Sucrer selon votre goût, filtrer, remettre en bouteille et laisser reposer encore 2 jours avant de servir.

 noix01

Le péricarpe est appelé brou. C’est une chair verte et coriace qui contient de la juglandine, du tanin et des acides citriques et maliques. On l’utilise pour faire de la teinture ou encore en phytothérapie.

C’est l’ingrédient de base des breuvages comme le “brou de noix” que l’on trouve dans la Creuse ou le “ratafia” dans le Dauphiné.

La liqueur au brou de noix a des qualités thérapeutiques très similaires aux infusions. De ce fait, je préfère la tisane à la liqueur.

Je préfère utiliser le brou de noix pour fabriquer de la peinture. Eviter de fabriquer ceci avec vos ustensiles de cuisine !!! Utilisez de préférence une vieille casserole et une cuillère de bois dont vous ne vous servez plus.

 Si vous avez la possibilité de chauffer en extérieur, préférez cette solution.  Mettre de vieux vêtements et des gants. Le brou fait des taches très tenaces.

Mettre les brous jusqu’à ½ casserole, ajouter de l’eau pour couvrir. Portez à ébullition et laisser bouillir à petit feu 2 heures. Rajoutez de l’eau si nécessaire. Pour filtrer, utiliser un vieux bas de nylon.

Vous avez alors une teinture de base que vous pouvez utiliser pour peindre, dessiner à la plume, teindre les meubles blancs puis les cirer. Vous pouvez également l’utiliser pour teindre vos cheveux.

 

La seconde ou endocarpe est appelée coque, elle est dure à casser.

Anciennement, on récupérait les coques de noix, on les brûlait et récupérait les cendres. L’eau de lavage de ces cendres additionnée d’eau de lavande servait aux soins de la peau.

 noix02

La troisième partie, l’amande, est la partie du fruit que l’on mange. On l’appelle “cerneau”. Le cerneau est lui-même encore protégé par une fine membrane appelée le mésocarpe. Le mésocarpe de la noix fraîche contient une substance qui irrite la gorge. On a donc intérêt à l’éliminer quand la noix n’a pas encore été séchée.

Le cerneau se consomme cru, frais ou sec. On l’ajoute tel quel dans les petits déjeuner, les salades et autres crudités. Salé et légèrement braisé à la poêle c’est un excellent amuse gueule.

Broyé grossièrement, il peut être ajouté à la pâte du pain et aux pâtisseries.

 Broyée et pressée, on obtient l'huile de noix. Mais ce n’est plus à la portée de l’amateur.

L’huile de noix a un goût surprenant, elle apporte une note sucrée et en même temps amère. Elle peut être consommée pure sur les salades ou en vinaigrette rehaussée d’une pointe de vinaigre balsamique.

Un filet d’huile de noix sur les poissons grillés ou ajouté en finale dans les plats mijotés coq au vin, bœuf bourguignon, ... donne une touche fruitée très agréable.

La miche de pain trempée dans l’huile de noix accompagne parfaitement les fromages.

Conservez-la à l’ombre et dans un endroit frais afin qu'elle garde toutes ses qualités. Evitez de la mettre au frigo.

 Micha

 

 

 

 

 

 

 

16:35 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (62) |  Facebook |