03/09/2007

Le POIREAU - Légume d'hiver


POIREAU  (Allium porum)

    
poireau2.jpg

 

Bien connu des ménagères et des gastronomes de la nouvelle cuisine, le poireau est peu connu comme plante médicinale. Pourtant, Hippocrate disait que le poireau favorisait la diurèse, relâchait le ventre et arrêtait les éructations.


HISTOIRE 

L'origine géographique du poireau reste incertaine, certains trouvent son origine au Proche-Orient. C'est un légume ancestral qu'on considère comme un dérivé du poireau des vignes ou ail d'Orient, ramassé dans les champs et sur les talus.

En effet, proche parent de l'ail et de l'oignon, le poireau  est lié depuis toujours à l'histoire des civilisations.
Assyriens, Chinois et Egyptiens consommaient et aimaient le poireau. Les Hébreux aussi : on affirme que durant la fuite en Egypte, ils regrettaient trois choses, les concombres, les melons... et le poireau ! Quant au pharaon Chéops, il offrait des bottes de poireaux pour récompenser ses meilleurs guerriers.
Mais l'histoire de ce légume reste surtout attachée à l'empereur Néron, que l'on surnommait "le porrophage", tant il appréciait le poireau : utilisant les vertus bien réelles du poireau pour calmer la toux et adoucir les cordes vocales, il prenait chaque jour force bouillons de ce légume.
Le poireau aura aussi son heure de gloire "guerrière", lorsque les Gallois furent victorieux dans une bataille décisive... au cours de laquelle, pour se reconnaître, ils avaient arboré un poireau fiché dans leur chapeau ! C'est depuis ce temps que le poireau a été adopté comme emblème par le pays de Galles.
Le poireau était particulièrement prisé au Moyen-âge, quand les productions alimentaires se trouvaient limitées. Après une période de relatif dédain, il a été redécouvert par les virtuoses de la nouvelle cuisine... et par tous les amateurs de saveurs typées et appétissantes.

 PROPRIETES 

Il est très peu énergétique : 35 Kcalories pour 100g de poireau.

 Le poireau (partie blanche et verte) contient en moyenne :

 Composition

 90,5  % d'eau

3,5  % de fibres

2 % de protéines

0,3 % de lipides

4% de glucides dont 1,5 g de fructose, 1,2 g de glucose et 0,7 g de saccharose.

 Vitamines (en mg pour 100 g) :

  •  A  : valeur moyenne 0,5 (vert : 2 ; blanc : 0.02)
  • B1 : 0,1
  • B2 : 0,06
  • B3 : 0,5
  • B6 : 0,2
  • B9 : 0,02
  • E : 0,9
  • C : 28 pour le vert (tombe à 15 à la cuisson) et 18 pour le blanc  

Minéraux (en mg pour 100 g) :

 

  •  Sodium : 5
  • Potassium : 240
  • Calcium : 100
  • Magnésium : 18
  • Fer : 1
  • Cuivre : 0,05
  • Phosphore : 45
  • Manganèse : 0,2
  • Zinc : 0,3
  • Chlore : 25
  • Souffre : 72 

INDICATIONS

 

Les poireaux s’ébouillantent à feu doux dans l’eau légèrement salée, toujours à découvert pour éliminer les composés soufrés, avant d’être apprêtés.

 

Les poireaux ne contiennent pas d'acide oxalique et notre organisme peut bien assimiler ses minéraux. Il conviendra particulièrement aux anémiques.

Riche en pectine, le poireau abaisse le taux de cholestérol et prévient dans une certaine mesure l'artériosclérose.

Le bouillon de cuisson est diurétique, antiseptique et laxatif, il est aussi indiqué en cas de cystite, de lithiase et d'autres affections urinaires.

Si vous êtes fragile de l'estomac, vous supporterez mieux les poireaux accommodés avec d'autres légumes comme les carottes et des féculents comme les pommes de terre.

Peu calorique, il est conseillé dans les régimes amaigrissants et en soins de cellulite.

Il a une forte densité nutritionnelle du fait de sa richesse en minéraux, surtout en potassium et en acide folique.

 Faites des mono-diètes type bouillon de poireau, jus de fruits, au moment de la pleine lune et de la nouvelle lune, afin de détoxiquer l'organisme. Aucune fatigue n'est à craindre si vous ne le faites que sur une journée ou une demi-journée.

 L'eau de cuisson des poireaux donne de jolis reflets aux cheveux bruns.

Pour garder toutes ses propriétés et aussi son goût au poireau, on peut aussi cuire à feu très doux, sans eau , ou vraiment très peu si les aliments sont trop déshydratés, ni matières grasses, dans un récipient couvert à fond épais, il gardera toute sa saveur si vous le mangez un peu croquant. Le goût est différent des autres cuissons étant donné que les certains sels minéraux seront alliés au souffre et en modifie la saveur et les propriétés.

Intérêt nutritionnel

  • De faible apport calorique, long à digérer, riche en fibres, c'est un des aliments minceur les plus appréciés et utilisés. Le blanc, à la différence du vert, contient des traces de saccharose responsable de sa saveur douce.
  • Légume diurétique en raison de sa teneur en fructosane et de sa richesse en potassium, associée à un faible taux de sodium. Consommé sous forme de bouillon, il facilite efficacement l'élimination rénale.
  • La partie verte du poireau est riche en carotène, en vitamine C et en vitamine E, trois précieux antioxydants dont on confirme régulièrement l'action de prévention du risque cardiovasculaire, de certains cancers et du vieillissement prématuré.
  • Il faut noter cependant que le vert de poireau est cent fois plus concentré en carotène et deux fois plus en vitamine C que le blanc.
  • Le poireau est très riche en fibres diversement réparties. Le blanc contient de précieuses pectines qui lui confèrent après cuisson sa consistance moelleuse mais aussi son rôle régulateur de l'absorption du sucre, du cholestérol et des calories, ainsi que son action douce et utile sur le transit intestinal. Le vert a des fibres dures et indigestes, parfois mal tolérées par les intestins sensibles.
  • Enfin, sa teneur en composés soufrés responsables de son odeur caractéristique peut limiter sa tolé­rance et rebuter l'enfant. On réduit beaucoup cette présence soufrée en cuisant le poireau à découvert pour laisser s'échapper les composés volatils.

Grâce à ses sels alcalins, une cure de poireaux est équivalente à une cure à Vichy (l'eau de cuisson des poireaux a des propriétés comparables) : 3/4 de litre ou 1 litre par jour pendant 3 semaines (très diurétique).

 

  PHARMACOPEE 

Usage interne

 

  • Décoction de poireaux; soupes, eau de cuisson des poireaux.
  • Radicelles pilées dans du lait : vermifuge
  • 30 g de radicelles macérées dix jours dans 1 litre de vin blanc : un verre à bordeaux chaque matin (azotémie).
  • Bouillir 1kg de blanc de poireaux dans 2 litres de vin blanc sec jusqu’à réduction de moitié de volume. Filtrer. Boire 1 verre à bordeaux le matin à jeun.
  • Contre la gueule de bois des lendemains de fête : soupe à l'oignon et au poireaux.
  • Dyspepsies (lourdeur d’estomac, ballonnement, coliques…)
  • Anémie
  • Affections urinaires
  • Arthrite
  • Athérosclérose
  • Azotémie ou insuffisance rénale (manque de créatinine)
  • Goutte
  • Lithiases urinaires
  • Obésité Rhumatisme 
  • Ingestion de corps étrangers : manger aussitôt la plus grande quantité possible de poireaux cuit à l’eau. Les fibres vont enrober l’objet en évitant des altérations des parois stomacales et intestinales et favorisent l’expulsion.

 Usage externe

 

  • Aussi, contre les furoncles : cataplasmes de blancs de poireaux malaxés dans très peu d'eau sucrée pour obtenir une pâte.
  • Rétention d'urine ou cystites : cuire à feu doux six poireaux recouverts d'huile d'olive. Appliquer chauds sur le bas-ventre.
  • Cors et durillons : faire macérer pendant vingt-quatre heures une feuille de poireau dans du vinaigre. Appliquer la nuit sur la partie humide. Gratter : la callosité s'écaillera. Renouveler si besoin.
  • Piqûres d'insectes et les aoûtats : frotter avec une tête de poireau (limite du vert et du blanc) coupée en deux (enlever l'aiguillon).
  • Plaies : la feuille de poireau fournit un pansement antiseptique et cicatrisantAbcès
  • Cors et durillons
  • Cystites
  • Furoncles
  • Hémorroïdes     
  •  Piqûres d'insectes   
  • Plaies
  • Rétention d'urine
  • Soins du visage.

 JARDINAGE

Type de sol

Le sol doit être meuble, frais, riche en humus bien décomposé.  L’acidité du sol  doit être neutre. Le poireau aime avoir un endroit ensoleillé et une humidité de sol normale. 

 Méthode de culture

poireau1.jpgLes périodes de culture varient suivant les types de poireau, car il est possible d’avoir des poireaux en toutes saisons.Poireau Acadia est une variété d’été. Le semi se fait dès février dans un coin sous abri, en terre bien fumée. En mai, ils sont bons à repiquer en rang distant de 30 cm, avec une quinzaine de centimètres d'écart entre chaque pied. Avant le repiquage, réduire de moitié le feuillage et réduire aussi les racines. Laisser faner deux jours les pieds pour les endurcir.Arrosez quand cela est nécessaire et buttez légèrement vos pieds au fur et à mesure de la croissance, afin d’augmenter la partie de blanc. 

Pour les poireaux  'Monstrueux de Carentan'  et 'Bleu de Solaise'  variétés d’automne et d’hiver, décaler l’ensemble des opérations de 3 mois.

 

 Dès que la hampe florale se développe, le poireau n’est plus consommable. Les fleurs composées, sous forme d’une ombelle entourée de spathes membraneuses, ont des coloris allant du blanc au violacé suivant l’espèce.

Les poireaux résistent au gel et ils peuvent rester au jardin en hiver. 

 Les maladies et insectes nuisibles du poireau

La rouille et  le mildiou peuvent être traité, d’une manière préventive, par la bouillie bordelaise.

La teigne ou ver du poireau et la mouche de l'oignon pourront être évitées par la plantation d’œillets d’inde parmi vos poireaux. L’odeur de ces plantes tiendra éloigné ces insectes.  

 GASTRONOMIE

 QUICHE AUX POIREAUX

Recette pour les jeunes poireau du jardin. Cela prend peu de temps et c'est excellent !

 Ingrédients pour 3 à 6 personnes (suivant l’appétit):

6 jeunes poireaux

1 gros oignon

4 biscuits petit beurre

1 rouleau de Pâte brisée (diam. 30cm)

150 g de lardons fumés

2 œufs

50 g de crème fraîche

Sel, poivre

1 branche de persil

1 salade

 Hacher le persil.

Couper les poireaux en lamelles d’un centimètre.

Faire revenir oignon et poireaux dans un peu d'huile d'olive.

Ajouter les lardons fumés.

Dresser la pâte brisée et garnir le fond des biscuits préalablement écrasés.

Etaler dessus les poireaux, oignon et lardons.

Battre ensemble les œufs, le persil et la crème et assaisonner selon votre goût en rajoutant sel et poivre.

Ajouter cette crème sur la quiche.

 Mettre au four 40 minutes environ à 180°.

 Déguster chaude avec une salade vinaigrette.

Un vin sec luxembourgeois ou alsacien de bon cru, s’accommode parfaitement avec ce plat.

 

Bon appétit.

 

 Micha

12:10 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/08/2007

27 AOUT 2007 LUNE-MARS

Je tiens à remercier les personnes qui ont participées à cet article, tous les lecteurs (et ils étaient nombreux) ainsi que toutes les personnes qui par leurs commentaires ont permis de parfaire nos connaissances en astronomie.

cordialement

micha

 

J'ai reçu dans ma boite email le message suivant:

IMPORTANT
N’oubliez surtout pas d’inscrire sur votre calendrier, agenda, outlook...L’éclipse lunaire de lundi le 27 août 2007.DEUX LUNES LE 27 AOÛT ( et pas de jeux de mots svp !  ;-)    )Le 27 Août est le jour que le monde entier attend avec impatience pour voir ce phénomène unique.La planète Mars sera très brillante la nuit, à compter du mois d’août.  Elle sera semblable à une pleine lune à vue d’œil humain sans assistance télescopique.Ce sera encore plus évident le 27 août lorsque la planète Mars se rapprochera à l’intérieur de 34,065,000 de miles de la terre.Assurez-vous de regarder dans le ciel le 27 août 2007. Vous aurez l’opportunité de voir 2 lunes du point de vue de la terre.La prochaine fois qu'une telle approche se reproduira, et que Mars se rapprochera autant de la terre sera en 2287.Partagez cette information unique avec tous vos amis, car toute personne vivante maintenant n’aura plus l’occasion de voir ce phénomène une seconde fois ! 

J’ai l’impression que l’auteur a fait une soupe de plusieurs phénomènes !!!! passés, présents et futurs.Après recherches, il semblerait ?:0} que :

- Le 27 aout 2003 nous étions effectivement à la plus courte distance terre-mars soit environ 56 millions de km. En 2011, on atteindra la plus grande distance, soit environ 100 millions de km.
- Nous aurons une opposition terre-mars cette année, avec une planète mars très brillante dans le ciel visible toute la nuit. Le phénomène maximum aura lieu le soir de Noël 24 décembre à 19h46 gmt.
Ce phénomène d’opposition se produit avec un pas approximatif de 780 jours, alors que le pas de rapprochement max terre-mars est d’environ 11 ans. Le prochain phénomène d’un mars super grand dans la nuit étoilée aura donc lieu en 2019.
- Quand à l’éclipse de lune je veux bien aller la voir, à condition qu'un généreux mécène me paie le voyage pour l'accompagner, car le maximum se passe en Nouvelle Calédonie ;0)))Elle a effectivement lieu le 27 aout entre 8h59 et 12h23 TU donc de jour chez nous. Avec un peu de chance, on pourra la deviner !!! 
 
Voici l’origine probable du  message   ;0))) 
 
Micha

11:07 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

23/07/2007

Le circuit hydraulique de notre corps

Notre réseau hydraulique.

 

J'ai expliqué sur ce blog qu’une partie de notre réseau hydraulique qu'était le système lymphatiquequi transporte la lymphe, celui ci déverse la lymphe dans le sang. 

Pour vivre, notre corps a un besoin impératif d’eau, environ 2 litres par jour sont nécessaires, à notre métabolisme pour un travail léger sous des climats tempérés ; ces besoins dépendent de la morphologie de chacun, du travail réalisé, des conditions climatiques, …  Plus de la moitié de l’eau provient de la nourriture, l’autre moitié doit provenir d’apport par des boissons, prises de préférence en dehors des repas afin d’harmoniser cet apport au cours de la journée.

Une fois dans l’organisme, l’eau est récupérée rapidement par les organes de la digestion et continue son transit grâce au système sanguin.

 

La composition du sang

 

Le sang total est un tissu vivant qui circule à travers le cœur qui en est la pompe, les artères, les vaisseaux capillaires et les veines pour y alimenter toutes les cellules humaines en énergie due à l’oxygène, nutriments, électrolytes, minéraux, hormones, vitamines et ramener les déchets, le dioxyde de carbone, l’ammoniac provenant des protéines, ….

Le plasma constitue 55 % du volume du sang total.

Formé d'eau à 90 %, le plasma est un liquide clair et riche en protéines.

On retrouve dans le sang un nombre considérable de cellules en suspension : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.  Il comprend également diverses protéines dont, sa principale, l'albumine, le fibrinogène et les globulines contenant les anticorps. 

Les globules rouges (hématies) 35 % du sang, ont pour fonction le transport de l'oxygène.  Une goutte de sang de la grosseur d'une tête d'épingle contient environ 5 millions de globules rouges.  Il s'agit de petits disques biconcaves sans noyau, de couleur rouge due à une protéine appelée hémoglobine contenant du fer. Chez les femmes, la masse des globules rouges occupe de 37 à 43 % du volume; chez l'homme, elle est de 43 à 49 %. 

Les globules blancs, ou leucocytes, (neutrophiles, basophiles, acidophiles ou éosinophiles, et lymphocytes, …), un peu plus gros que les globules rouges, remplissent diverses fonctions de purification et de protection contre les infections.  En effet, dès qu'une infection est présente dans un endroit du corps humain, les globules blancs s'y rendent pour la combattre.  On en retrouve de 6.000 à 8 000 par millimètre cube de sang.  Munis d'un noyau, les globules blancs prennent des formes diverses pendant qu'ils circulent à travers les vaisseaux et pénètrent toutes les parties du corps. 

Les plaquettes (thrombocytes) qui forment avec les globules blancs les 10 % du sang, sont des cellules sanguines plus petites que les globules.  Les plaquettes ont pour fonction de contribuer à la coagulation sanguine et à la cicatrisation des plaies.  Leur action coagulatrice se met en branle lorsqu'un vaisseau sanguin est lésé : les plaquettes activées se combinent à la fibrine, dérivée du fibrinogène, pour former un caillot. 


Les globules rouges et blancs ainsi que les plaquettes doivent se renouveler. C'est la fonction de la moelle osseuse, un tissu mou, gélatineux et riche en graisse que l'on retrouve dans le centre des os du corps.  Son rôle est de fabriquer ces cellules sanguines. 

 

Chaque cellule du corps doit être baignée de ce liquide nutritif, c’est pourquoi le sang ne peut rester confiné dans les vaisseaux sanguins.  C’est ainsi qu’au niveau des capillaires la partie liquide, et les globules blancs quittent en grande  partie les capillaires et baignent les cellules.  On parle alors de liquide interstitiel ;  c’est ce liquide interstitiel qui rejoint ensuite soit les vaisseaux sanguin du circuit « retour », donc veineux,  soit par de nouveau vaisseaux qui prennent naissance le long des veine, ce sont les vaisseaux lymphatiques.  On parle à ce moment de système lymphatique.

 

Le travail des reins

 

Ce sont les reins qui, sous information hormonale,  règlent la quantité d'eau nécessaire au bon fonctionnement de tous les autres organes.  Les reins sont deux filtres de haut niveau du circuit sanguin.  C’est par le sang que les reins sont approvisionnés. 1800 litres de sang sont filtrés chaque jour par les reins soit 400 fois notre quantité globale de sang.  Nous fabriquons, donc par jour, en moyenne 180 litres d’urine, mais, heureusement une bonne partie, eau et molécules utiles sont récupérés, ceci sous dépendance hormonale.  Seulement environ un litre sera éliminé, et encore cela dépend par exemple de la température.

 

Pour que l'organisme fonctionne bien, il doit contenir une certaine quantité d'eau.  L'un des principaux rôles du rein est de débarrasser l'organisme des surplus d'eau ou de retenir l'eau lorsque l'organisme en demande davantage.

Les reins équilibrent les produits chimiques, produisent des hormones et éliminent les déchets.  Pour le bon fonctionnement de l'organisme, les nombreux éléments du sang et les liquides de l'organisme doivent être maintenus à un niveau quasi constant, en quantité et en composition.  Les reins ne sont donc pas seulement des filtres, mais aussi des glandes régulatrices importantes.

 

Les minéraux sont prélevés de la nourriture et des boissons via l’estomac, par les intestins ;  ils sont amenés vers les reins par le sang.  Le sodium et le potassium sont des minéraux qui proviennent des aliments solides et permettent un équilibre métabolique des liquides, ils sont indispensables pour la conduction nerveuse, la peau ...  Les reins contribuent en outre à régulariser les niveaux d'autres minéraux, comme le calcium et les phosphates, qui sont importants dans la formation des os et de la masse musculaire.  Les surplus de minéraux sont excrétés dans l'urine.  Par exemple une personne qui prend des diurétiques doit surveiller qu’elle ne perde pas trop  de potassium.

Ainsi les reins produisent des messagers chimiques appelés hormones.  L'une de ces hormones, la rénine, aide à régler la pression sanguine. Une autre hormone, l'érythropoïétine, aide la moëlle à produire des globules rouges.

Les excédants d’urée et de créatinine sont ainsi éliminés.

 

rein01.jpg

L'urée est une molécule qui permet d’éliminer un important déchet toxique, l’ammoniac, qui provient de la décomposition des protéines : viande et les produits laitiers, en particulier.

 

Un dérivé urinaire de la créatine phosphate (qui sert de réserve énergétique aux muscles) est, par son dosage, le moyen le plus simple pour évaluer le fonctionnement des reins ;  ce qui est souvent nécessaire chez un cancéreux.  

La créatinine, libérée par le muscle, est filtrée par le rein ;  sa concentration augmente dans le sang, si l'élimination rénale est perturbée (insuffisance rénale).

L'urée, l’acide hippurique et la créatinine en excès dans le sang sont toxiques. Les reins équilibrent la composition interne de notre organisme en retenant la quantité exacte de minéraux et en éliminant les excédants momentanés.

La fonction première des reins est d'éliminer les déchets du sang et de distribuer ensuite le sang purifié dans le corps.

Chaque minute, environ 1/5 de tout le sang pompé par le cœur entre dans les reins par les artères rénales.  Le sang passe ensuite par de minuscules filtres des reins appelés néphrons.

Chaque rein contient environ un million de néphrons.  

Les reins, après le filtre des néphrons, peuvent grâce à leurs anses de Henlé, avoir deux fonctions principales :

-         conserver, récupérer, les substances utiles à l'organisme, ces substances retournent dans les cellules du corps par les veines rénales.

-         éliminer les surplus  d'éléments nutritifs, de déchets et d'eau par l'urine.

 

Personnes à risques vis-à-vis des maladies rénales :  

 

-         les diabétiques;

-         les personnes souffrant d'hypertension;

-         les proches parents d'une personne ayant une maladie rénale héréditaire ;

 

Symptômes à prendre en considération :

 

 

-         urine sanglante ou trouble;

-         formation d'un excédent de mousse lors de la miction;

-         enflure autour des yeux, des mains et des pieds, particulièrement chez les enfants;

-         besoin fréquent d'uriner, surtout la nuit.

 

Le rein normal peut augmenter considérablement sa charge de travail.  Quand on perd un rein, l'autre augmente de volume et accomplit le travail des deux.  Par contre, lorsque les deux reins cessent de fonctionner, les déchets et les liquides s'accumulent dans le corps et on doit recourir à la dialyse (nettoyage externe du sang par une machine ou par un tube introduit dans l'abdomen) ou à la transplantation rénale.  L’accumulation d’urée dans le sang a le nom d’urémie, c’est une situation d’extrême urgence car c’est un empoisonnement  du sang pouvant avoir des conséquences mortelles.

 

Détection de maladies rénales :

 

Vérifier la pression sanguine régulièrement.  L’hypertension, si elle n’est pas contrôlée, peut accélérer le cours naturel d’une maladie rénale en latence.

Si vous souffrez du diabète, assurez-vous que votre maladie est contrôlée.  Un nombre de plus en plus grand de personnes aux prises avec une maladie rénale sont des diabétiques.

Soyez très prudents à l’égard des médicaments sans ordonnance, surtout les calmants.  Avant de prendre des médicaments en vente libre, il est sage de se renseigner auprès d’un médecin.

Certains autres médicaments, produits toxiques, pesticides et drogues de tous genres peuvent aussi endommager vos reins.  Votre médecin peut vous expliquer les troubles reliés à l’usage prolongé de ces divers agents.

 

La vessie

 

L'urine qui contient 95 % d’eau est transportée par les uretères dans la vessie d’une contenance moyenne de 60 cl, elle y demeure jusqu'à ce que nous urinions. Le besoin d’uriner se fait sentir à partir de 25 cl.  Les reins normaux produisent de 1 à 1,5 litres d'urine chaque jour, selon la quantité de liquide que vous buvez et l’eau que vous évaporez par les poumons et la peau.


Un organe  complémentaire des reins : la rate.

 

La rate a un rôle dans l'épuration sanguine.  Elle capte aussi bien les germes que les cellules vieillies ou dégénérées.  Elle en assure ensuite l'élimination.
Ce rôle est favorisé par la structure de l'organe.

 

Le sang circule dans une multitude de petits vaisseaux entourés de cellules de défense (cellules lymphoïdes).  Des cellules repèrent les bactéries et les cellules altérées, fabriquent des anticorps, d’autres  les détruisent.  Située dans la région supérieure gauche de l'abdomen, la rate était considérée comme à l'origine de l'atrabile, ou bile noire (la mélancolie), responsable des cancers selon la théorie des humeurs proposée par Hippocrate.  C'est un organe lymphoïde qui joue un rôle important dans l'immunité et dans la destruction des cellules sanguines vieillies (en particulier des globules rouges).  Elle est rarement atteinte par un cancer.  Son volume peut être augmenté (splénomégalie) en cas de lymphome.  Les lymphocytes malins se multiplient dans la rate comme dans des ganglions lymphatiques.  La rate est exceptionnellement le siège de métastases, rareté qu'on explique par le rôle immunitaire du tissu lymphoïde qui la constitue.  La rate est parfois le siège d'un engorgement (stase) veineux dû à une atteinte du foie où aboutit la veine splénique.

L’élimination des toxines prélevées se fait donc par le foie.

 

 

 

AMAROLI, URINOTHERAPIE OU  THERAPIE PAR L'URINE.

 

 

L'urine n'est pas un déchet toxique, mais du sang filtré.  Elle est donc aussi importante que le sang.

L’urine peut fournir à l'organisme les substances bénéfiques dont il est chargé :

-         vitamines,

-         acides amines,

-         minéraux,

-         hormones,

-         enzymes,

-         anxiolytiques,

-         cortisone naturelle,

-         anti-inflammatoires,

-         anticorps,

-         neurotransmetteurs,

-         anti-douleurs...

L’urine contient une grande quantité de dérivés des médicaments que nous avons pris.  Le seul toxique qui doit être éliminé est précisément l’Urée, synthétisée au départ de l’ammoniac, dérivée des protéines.  Si elle reste dans le sang on parle d’urémie, le plus souvent mortelle.

Toutes ces substances vivantes que l’urine contient ont des effets nettoyants, et régénérateurs.

L'urine contient outre l’urée et la créatinine de l'urokinase.

L'urée contenue dans l'urine est un déchet, certes, mais lorsqu'elle passe dans le tube digestif, elle est transformée en glutamine, précieuse pour les systèmes nerveux et musculaires.  L'urokinase est une enzyme précieuse, nettoyant souverain, fluidifiant idéal, qui gardera au cœur et au système circulatoire, une netteté sans pareille.  Cette propriété est très intéressante en cas d'artériosclérose, de thrombose artérielle, d'embolie pulmonaire.

L'urinothérapie va augmenter l'élimination des déchets.  L'urine va agir comme puissant diurétique.  L'urinothérapie va résoudre les problèmes cutanés.  Plus l'organisme est intoxiqué, plus la transpiration est chargée d'odeurs fortes. Cette sueur, pleines de toxines, va irriter la peau et engendrer eczéma et troubles cutanés.  Si les pieds et les mains transpirent de façon exagérée, cela indique une mauvaise élimination rénale.  L'eau est éliminée par les reins et n'a plus besoin de sortir en excès par la peau.

L'urine contient des antigéniques précieux pour le système immunitaire.

Outre ses 95 % d’eau, l’urine contient aussi des minéraux, du sodium, du chlore, des phosphates, des carbonates et des sulfates.

 

En boisson ou en lavement intestinal, l'urine va agir comme laxatif. L'urinothérapie est un processus d'auto vaccination naturelle.  Elle sera utile aux personnes boulimiques en régularisant la digestion et en calmant l'appétit.

 

 

Comment pratiquer de l'urinothérapie :

 

 

Un demi-verre une fois par jour, le matin lors de la deuxième urine, c’est la plus agréable à boire.  La première urine est trop forte car elle contient le concentré du travail des reins de la nuit et donc trop de toxines ;  elle a une odeur et une saveur très forte.  Si l'organisme n'est pas trop chargé de toxines, le goût est même agréable, semblable à un bouillon de légumes, avec une odeur de foin.  La saveur de l’urine peut être un véritable détecteur de santé.

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

AMAROLI du Docteur Ch. TAL SCHALLER. Editions Vivez Soleil.

Docteur Tal Schaller, docteur en médecine et psychothérapeute à Genève.

Plus de 30 ans de recherches pour redécouvrir l'un des secret de santé, le plus ancien de l'humanité : l'urinothérapie, et accumuler les preuves de son efficacité.

 

 Micha

 

texte aimablement corrigé par Marie José ;0)

11:57 Écrit par micha dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |